applications: gérer les risques

0
(0)

APPLICATION N° 1

Votre responsable d’agence bancaire doit mettre à jour le document unique d’évaluation des risques. Il vous confie la préparation d’une matrice d’évaluation des risques et vous remet en ANNEXES les règles d’évaluation de la gravité et de la fréquence de réalisation des risques.

1° – Concevez un tableau matriciel à 2 axes et replacez dans ce tableau les situations concrètes survenues dans l’agence.

2° – Expliquez l’utilité de cette analyse dans la démarche de gestion des risques.

ANNEXE 1: évaluation de la gravité

EVALUATIONCOTATIONCRITERES DE GRAVITE
minime1blessure légère ou atteinte légère à la santé sans arrêt de travail et sans séquelles
modérée2blessure ou atteinte à la santé avec arrêt de travail mais sans séquelles
élevée3blessure ou atteinte à la santé avec arrêt de travail, possibilité de séquelles et incapacité partielle
très elevée4agression physique,accident très grave, incapacité total, lésion irréversible, incapacité à exercer le travail

ANNEXE  2: évaluation de la fréquence de survenance

FREQUENCECOTATION
rare1
occasionnel3
fréquent4
permanent5

ANNEXE 3: situations concrètes de réalisation des risques

Situation 1: YASMINA le 23/09

Glissade sur un sol humide non signalé entrainant une chute entrainant une perte de connaissance nécessitant l’intervention du SAMU. Yasmina a été hospitalisé 2 jours et souffre d’un traumatisme crânien.

Situation 2: PIERRE

utilisation d’un écran d’ordinateur ( de plus de 10 ans) durant tout son service. Il en résulte une fatigue visuelle nécessitant le port de lunettes.

Situation 3: JEAN

manutention de cartons depuis la réserve jusqu’au magasin. Il en résulte un lumbago avec arrêts de travail à plusieurs reprises

Situation 4: VICTOR

agression physique par un client suite à une altercation verbale. Il en résulte un trouble psychologique avec impossibilité de reprendre son poste. L’UC a dû l’affecter à un autre service.

Situation 5: ELODIE

Chute causée par des câbles trainant au sol lors de la modernisation du réseau informatique. Cette chute a entrainé une entorse du poignet et un arrêt de travail de 10 jours.

APPLICATION N° 2

Vous êtes en alternance dans une enseigne spécialisée dans l’électroménager. Début Janvier votre magasin a dû fermer durant tout le mois en raison d’un incendie.

Votre responsable vous demande de l’aider dans l’évaluation des conséquences de ce sinistre sur les performances commerciales du magasin et dans l’étude des mesures de prévention à mettre en oeuvre pour éviter un nouvel incendie.

1° – Déterminez l’impact du mois de fermeture sur le CA et les performances du magasin et comparez ces résultats aux objectifs. Commentez vos résultats.

2° – Calculez des indicateurs vous permettant de comparer les performances du magasin à la moyenne nationale du réseau. Commentez vos résultats.

3° – Proposez à votre responsable 3 actions de management à entreprendre en complément des obligations des ERP en matière de prévention des risques.

ANNEXE 1: Données sur l’activité du magasin

PERFORMANCESN -1Nobjectif N
CA HT en K€9 1509 80010 220
Taux de marque en %20,620,520,4

AUTRES DONNEES:

– les ventes du mois de Janvier représente 6% du chiffre d’affaires annuel.

– le magasin a délivré 128 947 tickets de caisse en N.

– Le magasin est ouvert 310 jours par an et a  reçu 1 200 visiteurs en moyenne par jour .

Pour l’ensemble des magasins comparables du réseau: Le CA/m² est de 8 200 000 € H.T avec un panier moyen de 75 € H.T et un taux de transformation de 32 %.

ANNEXE 2: Prévention des risques électriques et d’incendie

Les ERP (établissements recevant du public) sont soumis à une réglementation concernant la sécurité incendie. Ils sont tenus:

– de respecter les mesures de prévention et sauvegardes propres à la sécurité des personnes.

– de se conformer à des règles précises touchant à la construction (matériaux) l’équipement du site en matériel d’intervention (nombre d’extincteurs par m², le contrôle et la maintenance des installations ainsi que la formation du personnel.

– de mettre en oeuvre des procédures (existence de contrats de maintenance, tenue d’un registre de sécurité, réalisation d’exercices) et de vérifier régulièrement la bonne marche des équipements de sécurité (tests, exercices d’évacuation …)

– de faire procéder pendant la construction et périodiquement par la suite aux vérifications nécessaires soit par des organismes agréés soit par des professionnels compétents (chauffagistes, électriciens…).

C’est la commission de sécurité qui effectue régulièrement des visites de contrôle du respect des normes dans l’établissement. Lors de la visite, le chef d’établissement doit présenter le registre de sécurité, les procès verbaux, les rapports de contrôle ou d’audits de conformité des contructions et des installations. Ces documents prouveront la validité des mesures de sécurité prises dans l’établissement.

ANNEXE 3: causes et prévention des risques électriques

CAUSES: des matériels défectueux, installation précaire ou provisoire, armoire ou coffret électrique non fermé à clé.

PREVENTION: les prises de courant ne sont pas surchargées, les cordons électriques sont adaptés aux matériels, les branchements électriques sont réalisés hors de portée des clients, les installations précaires sont bannies, les produits défectueux sont retirés.

MINI CAS

Vous êtes en stage de BTS MCO dans une grande surface spécialisée dans la distribution de matériel électroménager et multimédia.

Le 1er mars N  un incendie s’est déclenché à cause d’un court circuit. Le feu a détruit a détruit le local et le garage attenant qui contenait un véhicule de lvraison. Le magasin a dû fermer pendant tout le mois d’avril N.

A votre arrivée en stage début, votre tuteur vous demande de l’assister dans l’évaluation des dommages causés par l’incendie.

DOSSIER 1: évaluer les dommages causés par l’incendie

Le local des réserves et le garage ont subi de gros dégâts qui nécessitent une rénovation complète. L’incendie a détruit la camionnette et le stock de marchandises en totalité pour les réserves et partiellement pour le magasin.  La fermeture d’avril a causé une perte de CA et de marge.

1° – calculez le coût d’achat des marchandises détruites ou détériorées.

2° – évaluez la valeur comptable nette de la camionnette.

3° – calculez la perte de CA et de marge générée par la fermeture.

ANNEXE 1: évaluation des stocks au 01/04/N

stocks en réservestocks en magasin% de pertes sur stock magasin
40 69641 16443 %

ANNEXE 2: données comptables sur la camionnette

– coût d’achat H.T au 01/04/N-1: 36 000 €.

Elle est amortie sur 4 ans en mode linéaire.

La clôture de l’exercice comptable intervient au 31/12.

ANNEXE 3: données sur commerciales sur le CA

– CA H.T de l’année N-1: 1 216 250 €

– Prévision de CA pour l’année N: + 2,8 %

– Coefficient saisonnier du mois d’avril: 8 % du CA annuel

– Taux de marque moyen prévisionnel pour l’année N: 32,8 %.

DOSSIER 2: évaluer les remboursements de l’assurance

Le magasin a souscrit une assurance multirisques professionnelle et le véhicule est également assuré par un contrat d’assurance automobile tous risques chez le même assureur. Un expert est venu estimer les dommages et il a validé la valeur des stocks impactés ainsi que le chiffrage de la perte de marge causée par la fermeture du magasin.

Votre responsable vous remet en ANNEXES les éléments du dossier sur le sinistre et il vous demande de:

Calculez les montants qui seront remboursés par l’assurance.

ANNEXE 4 : mail reçu de l’expert mandaté par l’assurance

Voici notre estimation de la valeur des biens impactés par l’incendie:

BATIMENT:  78 600€

taux de vétusté: 30%.

MATERIELS et MOBILIERS: 12 300€.

taux de vétusté: 20%.

ANNEXE 5: assurance multirisques (extraits du contrat)

Nous garantissons les dommages causés directement aux biens assurés;

BATIMENTS: l’expert évalue la valeur de reconstruction ou de remplacement sous déduction du taux de vétusté qu’il estime.

STOCKS: l’évaluation des marchandises détériorées est faite au coût d’achat.

PERTES D’EXPLOITATION: l’indemnité correspond à la perte de marge brute causée par la baisse du CA consécutive à une impossibilité partielle ou totale de poursuivre l’activité en raison de l’incendie.

ANNEXE 6: assurance automobile (extraits du contrat)

l’indemnité de remboursement est égale à la valeur comptable nette de l’automobile à la date du sinistre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

:

 

:

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.